Utiliser les huiles essentielles pour bébé : le guide

Utiliser les huiles essentielles pour bébé : le guide

Malgré leurs sources naturelles, les huiles essentielles sont déconseillées, voire interdites pour les bébés de trois mois à trois ans. Ceci à cause des actifs puissants qui les composent. Par conséquent, certains parents se passent de ses vertus bienfaisantes par peur des conséquences. Pourtant, si des précautions sont prises et qu'on sait comment choisir et utiliser les huiles essentielles sur un bébé, l'aromathérapie peut parfaitement être bénéfique pour son bien-être au quotidien.

Les conditions d'utilisation d'huiles essentielles pour bébé

La condition fondamentale est de ne jamais utiliser d'huile essentielle chez les nouveau-nés, c'est-à-dire, les bébés de moins de trois mois. Le risque d'allergie et d'irritation est très élevé, et ce, peu importe la plante d'origine.

Même pour les bébés qui ont passé cet âge, l'application directe d'huile essentielle n'est pas autorisée. Il faut la diluer dans une autre substance ou la diffuser dans une pièce. Ce n'est qu'à partir de trois ans que l'usage oral est permis.

Aussi, il faut toujours vérifier que votre bébé n'est allergique à aucun des composants de l'huile essentielle avant de l'utiliser. Respectez à la lettre les conseils d'utilisations spécifiques à l'huile essentielle que vous choisissez.

Par ailleurs, l'exposition au soleil est dangereuse une fois que l'huile essentielle est appliquée sur le bout de choix. Il est donc mieux de le faire avant le coucher.

Quelles huiles essentielles sont autorisées pour un bébé ?

Comme énoncé auparavant, il faut s'assurer de bien connaître l'huile essentielle qu'on souhaite utiliser chez l'enfant. De manière générale, les huiles essentielles extraites des plantes suivantes peuvent être utilisées dès quatre mois:

  • le Ravintsara
  • la Camomille (romaine, matricaire)
  • la Lavande (fine, vraie)
  • le Thym (Linalol, Thujanol)
  • l'Ylang Ylang

Par contre, certaines huiles essentielles comme celles venant du clou de girofle, niaouli ou encore du fenouil sont également autorisées. Cependant, elles sont trop concentrées pour les enfants et nécessitent l'avis d'un médecin ou d'un aromathérapeute professionnel avant usage.

Autrement, vous pouvez consulter les conseils et les fiches techniques d'huiles essentielles que certains sites tels qu'« Aroma-Zone » mettent à la disposition du public en cas de doute sur l'utilisation ou la conservation de celles-ci.

Quand et comment utiliser les huiles essentielles ?

Maintenant que vous savez quelles huiles essentielles sont adaptées aux bébés, vous devez connaître les vertus de chacune d'elles afin de les utiliser dans les bonnes circonstances. En effet, certaines procurent bien-être et d'autres agissent comme soin pour les petits maux des enfants.

Par exemple, l'huile essentielle de camomille romaine est efficace contre les coliques et les maux de ventre des tout-petits. La synergie est simple. Mélangez deux gouttes de cette huile avec dix gouttes d'huile d'amande douce puis massez doucement le ventre de bébé avec ce mélange au réveil et avant le coucher.

L'hydrolat de lavande, quant à elle, soigne l'érythème fessier. Elle calme l'irritation tout en agissant comme cicatrisant. Vous n'avez qu'à la diluer dans de l'huile de calendula et l'appliquer régulièrement jusqu'à la guérison.

Vous noterez que l'hydrolat est une version moins concentrée de l'huile essentielle qu'on peut facilement trouver sur les sites spécialisés en aromathérapie comme « Aroma-Zone ». C'est un produit destiné aux plus sensibles, notamment les bébés ou les adultes ayant une peau fragile.